Survol de Montréal

Carrefour stratégique liant l’Amérique du Nord à l’Europe, Montréal s'est imposée au fil des ans comme centre de commerce entre les deux continents. Le caractère très ouvert et le dynamisme de l'économie québécoise ont favorisé le développement d'une industrie financière florissante. Le système bancaire canadien jouit d'ailleurs d'une réputation internationale de stabilité, de solidité et de prudence. De plus, le bilinguisme (français et anglais) de Montréal et son cachet euro-américain contribuent à enrichir sa dimension internationale. 

  • Région métropolitaine comptant une population de près de 4 millions d'habitants;
  • Main-d’œuvre hautement spécialisée, abondante et multilingue (plus de 80 langues parlées à Montréal);
  • Infrastructures technologiques, de télécommunications et de transport fiables et de pointe;
  • Pôle technologique et multimédia mondialement reconnu;
  • Métropole universitaire du Canada, avec six universités et 450 centres de recherche;
  • Milieu de vie sécuritaire (un des plus bas taux de criminalité en Amérique du Nord). 

Montréal, une ville internationale qui accueille :

  • Plus de 60 organisations internationales;
  • Plus de 1 250 filiales de sociétés étrangères;
  • Le plus grand nombre de consulats en Amérique du Nord, après New York.

Le Montréal financier

Le Grand Montréal possède un secteur financier qui emploie près de 100 000 personnes dans près de 3 000 entreprises. Le Montréal financier peut notamment compter sur un vaste bassin de main-d’œuvre qualifiée, soutenu par un secteur universitaire de haut niveau et par un environnement d’affaires des plus propices. Tous les secteurs de la finance sont représentés à Montréal : les banques et autres intermédiaires financiers, les assurances, les valeurs mobilières, les caisses de retraite, les conseillers financiers et les gestionnaires de fonds.

Chiffres clés

  • Près de 100 000 emplois
  • Environ 3 000 entreprises en finance
  • Près de 25 000 spécialistes financiers
  • Près de 8 000 étudiants en finance et environ 2 000 diplômés universitaires par année

Champs d’activités

Banques et intermédiaires financiers

  • 54 % des employés
  • 400 entreprises
  • Près de 50 000 emplois

Assurances et activités connexes

  • 31 % des employés
  • 900 entreprises
  • Près de 30 000 emplois

Valeurs mobilières

  • 15 % des employés
  • 1 500 entreprises
  • Près de 15 000 emplois

Source: Conseil emploi métropole, Diagnostic des besoins en main-d'oeuvre - secteur de la finance et des assurances, 2012