Déficit d'inscription des entreprises québécoises cotées en bourse : un enjeu important pour l’économie du Québec, des pistes de solutions concrètes à analyser

Montréal, Québec, 15 juin 2016 - Finance Montréal accueille favorablement  la publication du rapport du Groupe de travail sur le déficit d’inscription des entreprises québécoises en bourse.  Bien que le cadre de financement des entreprises au Québec diffère de celui d’autres provinces avec une présence importante du financement privé, la présence au Québec de seulement 7 % des sociétés inscrites à la cote des deux principales bourses d’actions du Groupe TMX apparaît insuffisante.  La faible présence des entreprises québécoises en bourse est une réalité qui peut limiter la capacité de ces entreprises à financer leur croissance et à devenir des leaders au plan international.

Compte tenu de l’importance de cet enjeu et de sa mission de développement du secteur financier québécois, Finance Montréal a appuyé financièrement et logistiquement la réalisation du rapport.  Ce dernier  contient un ensemble de recommandations visant à revigorer l’écosystème québécois des émetteurs publics.  Ces recommandations sont le fruit des réflexions d’une trentaine d’experts de l’industrie financière québécoise dont plusieurs ne sont pas associés à des organisations membres de Finance Montréal. En appuyant cette étude,  Finance Montréal souhaitait favoriser la discussion sur cet enjeu important et il appartient maintenant aux intervenants visés par les recommandations d’analyser celles-ci et de voir dans quelle mesure elles peuvent être mise en œuvre.   

Pour consulter le rapport sur le déficit d'inscription des entreprises québécoises cotées en bourse, cliquez ici.

À propos de Finance Montréal

Finance Montréal, la grappe financière du Québec, a été créée en 2010 par les acteurs du milieu financier à l’invitation du gouvernement du Québec. Organisme regroupant 22 membres gouverneurs, 13 membres associés et près de 300 professionnels bénévoles, Finance Montréal a pour mission de développer et promouvoir l’industrie des services financiers du Québec. L’organisation travaille à améliorer la réputation de Montréal comme place financière de calibre mondial et effectue des activités de démarchage international afin d’y attirer des sociétés financières étrangères en faisant la promotion de différentes mesures fiscales dont le crédit d’impôt CFI. Finance Montréal mise sur une concertation d’un grand nombre d’institutions pour stimuler la croissance de l’industrie tout en augmentant le rayonnement des spécialisations financières que l’on retrouve à Montréal. Pour en savoir plus sur Finance Montréal, visitez www.finance-montreal.com. 

 

Informations

Matthieu Cardinal
Vice-président, Affaires publiques et partenariats stratégiques
Finance Montréal
514 287-1540 poste 227
matthieu.cardinal@finance-montreal.com